Se former à la gestion comptable d’une association

Même si les obligations comptables d’une association sont plus souples que pour une entreprise, s’informer et se former peut être très utile pour appréhender le principe de la comptabilité et connaître la réglementation comptable spécifique à cette organisation. Il existe aujourd’hui des formation pour apprendre à tenir la comptabilité d’une association en respectant les normes comptables à destination des dirigeants, des membres du bureau ou pour les adhérents souhaitant s’investir davantage de la vie associative.

Les prérequis pour la formation comptable associative

Bien que la comptabilité soit une branche spécifique, il est avant tout nécessaire de bien comprendre comment fonctionne une association, avec des points essentiels comme l’organisation, le statut ou le rôle du bureau dans la vie associative. On peut ensuite envisager d’approfondir ses connaissances pour appréhender et identifier les aspects fondamentaux pour une association loi 1901 et connaître la réglementation qui encadre la comptabilité d’une telle organisation.

Formation au plan et bilan comptable

Bien que les associations ont l’obligation de tenir une comptabilité, le degré et la nature seront fonction de la taille de l’association, de la source de ses financements (subvention, prêt bancaire, don), de son activité et enfin de l’exercice, ou non, d’une activité lucrative.

Le plan et le bilan comptables ne sont pas obligatoires, sauf si votre association :

  • Dispose de plus de 153 000€ d’aides publiques annuelles,
  • A une activité économique, commerciale et fiscalisée  (avec salariés),
  • A pour but l’assistance ou la recherche,
  • Est reconnue d’utilité publique ou d’intérêt général,
  • Est en groupement sportif ou politique.

En savoir plus

tenue-comptabilite-association

Il est vivement recommandé de le faire pour trois raisons :

  • La transparence, permettant aux adhérents de vérifier les comptes,
  • Le suivi des comptes, en particulier si l’association réalise des dépenses,
  • Protection juridique, dans le cas où les autorités ou services autorisés le demande.

Ainsi, il est possible d’appréhender le suivi comptable des subventions publiques, les dons, les legs, le commodat, le cas du mécénat d’entreprise et le compte d’emploi des ressources (CER).

La comptabilité associative : en interne ou externalisée ?

Selon les besoins et la politique de l’association, il est tout à fait envisageable de réaliser la comptabilité en interne ou, au contraire, de l’externaliser. Certaines associations, quant à elle, se sont spécialisées dans l’assistance à la vie associative, en accompagnant d’autres consœurs dans leur activité en mettant à leur disposition un expert comptable pour association.

Ces structures disposent de toutes les ressources nécessaires pour vous accompagner dans la création et gestion de l’association au quotidien. Outre la gestion de comptabilité de l’association, ces experts peuvent prendre en charge :

  • Le plan comptable adapté à l’activité de l’association en question,
  • Le Grand Livre,
  • La balance,
  • Le Compte de Résultat,
  • Le bilan.

Au-delà de la prise en charge, ils peuvent également initier les membres de l’association et proposer une formation en comptabilité d’une association en proposant une formation complète adapté à la vie économique de la structure pour établir un plan comptable adapté à leur activité.

Selon la nature de l’organisation, ces centres d’aide à la vie associative peuvent également prendre en charge les déclarations d’embauche (DPAE) et les contrats de travail et leurs avenants dans le cas où votre association dispose de salariés. Dans tous les cas, ces prestations peuvent se faire en interne par l’intermédiaire de formation ou les prendre en charge par l’externalisation de la comptabilité et du service paie.