Pour les non-bacheliers voulant tirer parti du e-learning

Préparer un examen avec elearning

Il y a quelques années, l’idée même de préparer son bac en e-learning était impensable. Pourtant, avec la progression du nombre de formations proposant une préparation d’examen d’entrée en ligne (notamment celles autour de la publicité, du marketing, ou de la communication…), les structures mettant en place une préparation e-learning du baccalauréat ont germé (elearningfrance, CNFDI, culture-formation, etc). De ce fait, comment s’assurer le succès par le biais de l’e-learning ?

Ceux que la structure scolaire a rebutés peuvent considérer avec raison que le e-learning est la solution adaptée à leur cas. Pour autant, si l’on (re)tente un Bac, c’est qu’un DAEU ou une capacité en droit ne nous intéresse pas. Se renseigner sur ces formations permettra de bien cibler ses priorités.

E-learning : assiduité, régularité, rigueur

Le plus important du travail en correspondance est sans doute la régularité. L’étudiant a des obligations, mais ne vit pas dans le cadre du lycée qui l’oblige à une certaine continuité dans le travail. Il faut donc primordial de s’établir des horaires d’étude précis et de les respecter. Pour cela, il est faut être capable de changer ses habitudes.

S’assurer que la structure de e-learning met bien à disposition des contenus variés (PDF, vidéo, mp3 téléchargeables…) revient à conditionner votre succès, car l’enseignement vous lassera moins en changeant régulièrement de support.

Bien entendu, il s’agit de rendre tous les travaux demandés régulièrement, qu’il s’agisse de dissertations ou de QCMs. Si des difficultés sont rencontrées, n’hésitez pas à contacter votre professeur référent, par mail ou par téléphone.

Anticiper et approfondir les apprentissages avec l’e-learning

Si vous n’êtes pas encore en terminale et que votre formation e-learning vous propose une préparation au bac français, n’hésitez pas à lui accorder de l’importance, car les points d’avance qu’elle peut dégager ne sont pas négligeables. Pareillement, si votre formation e-learning dispense des concepts professionnels en plus de la culture générale pour le bac, profitez-en pour anticiper l’après-bac.

Pour finir, il faut bien se figurer (et se rappeler souvent) que toute formation e-learning est en vue d’un objectif final, l’examen. Cela aide à la saisir dans sa globalité. Etablir une sorte de « partenariat » avec ses professeurs par son sérieux et sa régularité peut les encourager à vous transmettre plus de connaissance.

En espérant que sa formation e-learning est profitable à chaque étudiant, ce blog espère que ce-dernier mettra met en place ces conseils, lui donnant directement plus de facilités quant à l’obtention de son Bac.