Quelles études pour devenir soigneur animalier ?

Quelles études pour devenir soigneur animalier ?

Le métier de soigneur animalier attire de plus en plus de jeunes, mais aussi des adultes en reconversion professionnelle. Si l’expérience avec les animaux est attendue pour être recruté dans un parc zoologique, le parcours de formation est tout aussi important. Et les recruteurs ont leurs préférences lorsqu’il s’agit des écoles spécialisées. Cet article vous propose de découvrir un métier au plus proche des animaux et d’apprendre quelles sont les meilleures études à suivre pour devenir soigneur animalier.

soigneur animaux

Qu’est ce que le métier de soigneur animalier ?

Le soigneur animalier est un ouvrier ou un technicien qualifié qui travaille au sein d’un élevage ou dans un parc zoologique. S’il est possible d’être soigneur animalier dans un laboratoire de recherche, la plupart des personnes qui souhaitent s’occuper d’animaux comme des carnivores, des herbivores ou des primates, veulent être employées au sein d’un zoo.

Les activités régulières du soigneur animalier sont tournées vers l’élevage des animaux, c’est-à-dire leur nourrissage et leur surveillance quotidienne. Mais aussi vers le nettoyage et l’entretien de leurs installations : cages, enclos et bassins. Le soigneur animalier doit changer les litières et évacuer les fumiers et restes d’aliments, tous les jours. Il s’agit d’un travail physique qui demande de la force, mais aussi de l’endurance. Il faut aussi être capable de travailler en extérieur par tous les temps. Car les animaux doivent bénéficier de la même attention tout au long de l’année.

Au sein de nombreux parcs zoologiques, les soigneurs animaliers sont également des animateurs. Ils animent des nourrissages en public et répondent aux questions des visiteurs. Il faut être capable de communiquer facilement et de se montrer pédagogue. Une culture zoologique étendue est indispensable. Ainsi ce métier s’adresse avant tout à des passionnés qui aiment partager leurs connaissances.

Quelles sont les meilleures écoles de soigneur animalier ?

Les premières écoles de soigneur animalier ont été créées dans les années 1970 aux Etats-Unis. Mais il faudra attendre la fin des années 1990 pour que la première école ouvre ses portes en France. Avant cela, tous les soigneurs animaliers étaient formés sur le tas. A cette époque, beaucoup d’animaliers étaient issus du monde agricole et en particulier de l’élevage. Pour l’anecdote, la plupart des soigneurs animaliers du Jardin des Plantes de Paris étaient des éleveurs originaires des Charentes.

Une formation de soigneur animalier n’est pas obligatoire pour travailler dans un parc zoologique. Et de nombreux animaliers actuellement employés dans les zoos et les aquariums publics ne sont pas passés par l’une des dix écoles françaises. Mais ce métier tend à se complexifier. Il faut être capable de nourrir de nombreuses espèces d’animaux. Mais aussi d’avoir des notions en éthologie pour mettre en place l’entraînement médical. Pour être rapidement opérationnel et attirer l’attention des recruteurs et directeurs, il devient avantageux de s’orienter vers l’une de ces filières.

Pour les recruteurs, les meilleures écoles de soigneur animalier sont souvent les plus anciennes. Leur choix s’oriente alors vers la MFR de Carquefou, le CFPPA de Vendôme ou le CFPPA de Gramat dans le Lot. Mais d’autres formations plus récentes forment des animaliers appréciés pour leur polyvalence. Il s’agit notamment de Siane Formation et de la Ferme Souchinet.

Il est aussi possible de suivre une formation à distance et depuis internet. Les principales formations francophones sont Préparation soigneur animalier, l’IFSA et Cours Animalia. L’apprentissage de la pratique se fait alors durant des stages en zoo.

Pour en savoir davantage sur les écoles de soigneur animalier en France et en Belgique, consultez la liste des centres de formation : https://formationsoigneuranimalier.fr/pages/les-formations-de-soigneur-animalier-en-france-et-belgique

Quelles sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Il y a une grande différence entre aimer les animaux et travailler avec eux au quotidien. Être soigneur animalier demande bien plus que l’amour des animaux. Il faut de véritables motivations. Car être soigneur animalier est un style de vie.

Les avantages

Travailler avec les animaux dans un parc zoologique présente de nombreux avantages. Les principaux sont de :

  • Pouvoir vivre des moments forts comme les naissances
  • Travailler au grand air​
  • Rencontrer d’autres passionnés

Les parcs zoologiques permettent aussi d’acquérir des compétences et de développer de l’habileté en bricolage et en jardinage.

Les inconvénients

Des inconvénients pour certains peuvent être des avantages pour d’autres. Tout est question de goût et de caractère. Toutefois, notons qu’être soigneur animalier implique de :

Travailler certains week-ends et jours fériés

  • Travailler certains week-ends et jours fériés​
  • Accomplir des tâches répétitives​
  • Devoir changer de région pour trouver un nouvel emploi​

Un métier très convoité

Chaque année, les écoles de soigneur animalier reçoivent des centaines de candidatures pour un nombre de places limitées par promotion. Ce qui oblige beaucoup de personnes non retenues aux examens de sélection à se tourner vers des études à distance.

Malheureusement, le nombre des offres d’emploi est tout aussi limité. Et on peut penser que les écoles de soigneur animalier forment davantage d’étudiants que le secteur peut en recruter.

Si vous souhaitez tenter votre chance, nous vous conseillons de ne pas abandonner vos études sans un baccalauréat et si possible après un bac +2 ou une licence. Les écoles tendent à recruter des profils qui sortent de l’enseignement supérieur.

Ainsi diplômé, il vous sera toujours possible de vous réorienter, si vous ne trouvez pas d’emploi dans un zoo. Ou si le métier de soigneur animalier, après quelques années, ne correspond plus à vos attentes. Nous vous remercions pour la lecture de cet article et nous vous souhaitons bonne chance !