Devenir Assistant(e) social(e) en entreprise

Souvent associé au secteur public, l’assistant(e) social(e) apporte son soutien aux personnes ou aux familles faisant face à des difficultés d’ordre divers. Addiction, problème financier, isolement social, scolarité, protection de l’enfance… Ses champs d’action sont extrêmement variés. Mais l’assistant(e) social(e) peut également évoluer dans le secteur privé, au service des entreprises. Zoom sur le métier d’assistant social du travail.

assistante social travail

Le rôle de l’assistante sociale en entreprise

A l’instar de leurs homologues évoluant dans le secteur public, les assistants et assistantes sociales du travail ont un rôle de conseil, d’information et d’accompagner des entreprises et de leurs salariés. De ce fait, ils interviennent en relation étroite avec la direction de l’entreprise, les ressources humaines ou encore la médecine du travail.

Cet accompagnement peut se faire de façon collective par le biais de sessions d’informations, de forums, d’expositions, de journées thématiques. Et cela peut également se faire de façon individualisée, en rencontrant les salariés qui le souhaitent.

Dans le cadre de cet accompagnement individualisé, l’assistante sociale du travail pourra intervenir sur des questions relatives à la vie professionnelle du salarié dans l’entreprise (mal-être au travail, rapport avec les managers et les collaborateurs, absences, retraite, harcèlement, handicap, aménagement de poste, etc.) mais également sur des problématiques privées pouvant impacter sa performance (problème financier, logement, famille, etc.).

A l’écoute des salariés et des problématiques pouvant impacter leur bien-être et leur qualité de vie au travail, l’assistant social joue donc un rôle essentiel dans la prévention des risques psychosociaux et dans la préconisation de solution visant à améliorer la qualité de vie au travail de tous.

Quelle formation pour devenir assistante sociale du travail ?

Afin de devenir assistant ou assistante sociale en entreprise, il est nécessaire d’obtenir un diplôme d’État d’Assistant de Service Social ou DEASS. Cette formation de niveau bac+3, soit une préparation en 3 années, comprend 1740 heures de formation théorique et 52 semaines de formation pratique. Il existe en France environ 70 écoles agrées par le Ministère du Travail qui permettent d’obtenir ce diplôme. L’inscription à la formation se fait désormais via Parcoursup.

La formation d’assistante sociale aborde des grandes thématiques par le biais de la philosophie de l’action et l’éthique, la législation et la politique sociale, l’anthropologie et l’ethnologie, la psychologie, les sciences de l’éducation, la communication et l’information, l’économie, la démographie et la santé. Elle comprend également une préparation spécifique à la certification.

Enfin, la validation du DEASS se fait sur la base d’un dossier de communication, d’une épreuve de connaissance, de la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles et de la soutenance d’un mémoire d’initiation à la recherche dans un domaine spécifique à la formation.

 

C’est ce même diplôme le DEASS, qui permet d’évoluer dans le secteur public ou de postuler directement au sein d’entreprises ou d’intégrer des entreprises mettant à disposition d’autres sociétés des services sociaux en entreprise.